mercredi 21 novembre 2007

Lu sur Rumor Queen

Une agence a publié une letter à ses “clients” donnant un certain nombre d’information interressantes.
- Le CCAA a environ 30 000 dossiers en attente d’être jumelés.
- Depuis l’instauration des nouveaux critères, le nombre de nouveaux dossiers a baissé de façon significative. Ils ont reçu près de 500 à 600 nouveaux dossiers par mois comparés aux 1600 à 2000 dossiers par mois avant la mise en application des nouveaux critères
- Le CCAA reçoit approximativement 80 à 120 demandes par mois de familles leur demandant de clore leur dossier
- Le pourcentage de placements d’enfants à particularité (enfants âgés ou avec des besoins spéciaux) est en augmentation. Le pourcentage de familles glissant vers des demandes d’enfants à particularité est également en hausse
- Si on combine les 2 (enfants avec et sans particularité) le CCAA a attribué environ 600 enfants par mois cette année. Pour 2007, ils auront placé entre 7000 et 7500 enfants
- Le CCAA prévoit à peu près le même nombre annuel d’attributions d'enfants dans les deux à trois prochaines années, avec peut-être une certaine diminution (en raison de la baisse des abandons et de l'augmentation des adoptions nationales).
- Ils ne croient pas que les délais d’attente atteindront les 4 ans. Ils pensent que le pic sera à son apogée quand les familles de LID d’avril 2007 ont été matchées
- Le CCAA se préoccupe des délais, et de l'avenir du programme. Ils travaillent à "veiller à ce que leurs services aux enfants abandonnés et aux familles adoptives se poursuive durant de nombreuses années à venir".
- Le CCAA souligne que, si ils ne savent pas combien de temps va prendre le temps d'attente, ils assurent que les familles qui sont qualifiées et qui sont prêtes à attendre recevront une attribution pour enfant.

J'espère que je ne me suis pas trop plantée dans la traduction.

1 commentaire:

Séverine&Stéphane a dit…

en gros : on prend les mêmes et on recommence...
sinon je trouve ta déco de blog spécial noël très sympa, bravo !

amitiés
séverine

Il faut avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit

Et le bonheur est entré dans notre maison le 20 Octobre 2009 avec l'arrivée d'Emilie