lundi 4 février 2008

Adoption internationale : la Chine met fin à « l’exclusivité » selon l'AFA

Message lu sur le site de l'AFA
Face au développement de la société chinoise, le nombre d’enfants abandonnés ou orphelins recueillis dans les institutions de protection sociale diminue. Les adoptions nationales sont en augmentation. Or, de nombreuses familles françaises ou étrangères se sont tournées vers la Chine ces dernières années. Par ailleurs, le nombre d’enfants proposés à l’adoption internationale est loin de pouvoir répondre à la demande de ces familles adoptives étrangères et les délais d’attente deviennent de plus en plus longs.
Cette situation a conduit le CCAA à prendre les dispositions suivantes :
La Chine, qui exigeait de la part des adoptants un choix exclusif pour ce pays, met fin à cette exclusivité pour l’ensemble des dossiers en cours.
Le CCAA ne garantit plus les délais d’instruction. Il estime désormais la durée d’une procédure pour un dossier initié en 2008 à 4 ans minimum avant une éventuelle proposition d’enfant.
En pratique, aujourd’hui :
Le C.C.A.A estime qu’un dossier initié en 2008 (pour l’A.F.A. signature de P.M.R.) n’aboutira pas avant 4 ans minimum, à réception du dossier complet par leurs services. Les dossiers reçus complets en 2007 n’aboutiront pas avant 3 ans. Le délai entre l’enregistrement d’un dossier et son instruction en review-room passe de 13 à 16 mois. La proposition d’enfant intervient environ 13 à 15 mois après instruction du dossier. Le C.C.A.A. estime à un allongement supplémentaire de trois mois de ces 2 étapes en septembre, à l’issue des J.O. Ces délais sont susceptibles encore d’évoluer.
Conscients du changement important apporté à chaque projet d’adoption, l’AFA reste à votre entière disposition.

__________
J'avoue que ce soir je ne sais qu'en penser. J'attends vos réactions. Svp, Répondez à mon petit sondage dans la colonne de droite
C'est vrai que l'exclusivité était une contrainte, mais maintenant qu'on s'est fait à l'idée d'adopter une petite louloute de ce pays, a-t-on envie d'aller voir ailleurs ? Selon l'AFA, il nous faudrait attendre encore minimum 3 ans avant de voir quoi que ce soit. Mais comment peut-on en être certain, pourquoi les choses ne changeraient-elles pas si des gens se tournent vers d'autres pays, et si, et si et si.... On ne nous aura vraiment rien épargné dans cette aventure. Mais c'est sans compter sur notre ténacité.

4 commentaires:

Julie et Sylvain a dit…

D-é-p-r-i-m-a-n-t en ce qui concerne les délais! Pour ce qui est de l'exclusivité, et bien tant mieux pour les parents qui désiraient s'ouvrir plus de portes.
Nous, avec une LID de nov. 2006, et bien nous ne débuterons pas d'autres démarches, on patientera puisque ne peut rien y faire.
Julie

Nala a dit…

Pour notre part, changer de pays était hors de question. Mais attendre encore et encore et encore, non!!!
Aprés une longue reflexion, nous avons dit oui pour un enfant à besoins spéciaux. Maintenant que nous avons vu les photos de Nicolas, nous ne regrettons rien.

Sandra,
Maman de Nicolas 2 ans avec une fissure labio-palatine réparé

corinne a dit…

j'ai juste envie de ...pleurer...
on l'a certifié que notre dossier partait cette semaine en chine ...où allons-nous ??
on n'a pas envie de changer de projet ( de pays ) ..

corinne
http://3anges.monbebeblog.be

toutazimuth a dit…

bonjour

Nous avec notre LID de février 2007, on se pose des questions sur la suite à donner sur notre projet. 4 ans d'attente (hors PMA) nous parait long pour rester dans l'esprit du projet initial. Alors sans doute allons nous à nouveau réfléchir à l'accueil d'un enfant à particularité.
Nathalie et christian
Bonne réflexion à tous.

Il faut avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit

Et le bonheur est entré dans notre maison le 20 Octobre 2009 avec l'arrivée d'Emilie